Bénévoles, on vous aime !

Bénévoles, on vous aime !

4 heures à rendre visite aux bénévoles tenant les stands des associatives à Saint Nazaire ce week end. J’ai fait de mon mieux mais n’ai pu rencontrer tout le monde à mon grand désarroi.

Je ressors de ces très nombreuses rencontres, motivé comme jamais et bien décidé à soutenir plus encore toutes ces démarches collectives dont le trait commun est un véritable et profond engagement citoyen.

Etre bénévole n’est pas une sinécure, l’étant moi même depuis de nombreuses années , j’en sais quelque chose.

Mais le plaisir de donner sans attendre de contreparties nous grandit chaque jour passant et donne un véritable sens à nos vies.

Je retiendrai de ces belles rencontres humaines, une réelle implication citoyenne, une humilité dans le dévouement aux autres, une forte espérance de la part de nombre d’associations dans un changement des pratiques actuelles ainsi qu’une meilleure prise en compte de l’expression de leurs besoins.

Je retiendrai également une forte attente pour une vision moins étriquée de la notion de laïcité et une vision moins idéologique de la vie associative.

Les associations notamment caritatives manquent de bénévoles, contactez les et mobilisez vous pour une société plus ouverte, plus juste et plus égalitaire.

Ludovic Le Merrer

Inauguration de la piscine municipale

Quelle belle cérémonie, que l’inauguration de la piscine, euh je voulais dire du skate Park qui s’est déroulée ce matin.

Nos chers édiles ont pu se rendre compte de l’humidité du climat breton que nous affectionnons tous.
Si nos élus actuels avaient mieux pris en compte les demandes des jeunes des associations ayant été à l’origine du projet, il auraient dû noter qu’un skatepark fermé était beaucoup plus adapté à notre climat et à leurs pratiques sportives. N’est pas Nice qui veut.
Ce bel équipement à 500.000€ sera utliisé combien de jours par an ? les jours où il ne pleut pas, c’est à dire 196 jours
Cela fait cher la journée de pratique !!!
Je ne dis rien non plus sur la rouille qui commence déjà  à coloniser les angles, le sable qui s’accumule dans les angles ainsi que les feuilles. Et oui l’impact de l’air marin n’est pas anodin et sur une plage, il y a du sable. Une fois que le sable et les feuilles auront bouché les canalisations que se passera t ‘il ?  Nous bénéficierons d’une belle piscine avec vue sur mer.
On ne crée pas un tel équipement par souci électoraliste, quand on investit de telles sommes, tout doit être mûrement réfléchi pour que la dépense publique soit efficace, pertinente, durable dans le temps.
En l’espèce ce b a-ba de l’investissement public n’a pas été respecté par les décideurs publics.
Il est de notre devoir de changer ces pratiques !!!
Ludovic Le Merrer