Septembre 2014 : Les élus de « DésirS de Ville » L’Union du Centre et de la Droite à St Nazaire sur tous les fronts

10541807_709533989129117_104421675026167577_n 

  taxes-zCONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA CARENE 23/09/2014 : Les élus de DésirS de Ville disent « NON AUX NOUVEAUX IMPOTS » ;

http://www.ouest-france.fr/entreprises-recettes-elevees-impot-augmente-2857828

Lors du dernier conseil communautaire de la carene (mardi 23 septembre), seul le groupe DésirS de ville a pris la parole pour mettre en avant le ras le bol fiscal des classes moyennes et des commerçants artisans et entreprises. Le président de l agglomération, David Samzun  nous parle de stabilité fiscale et augmente la pression fiscale des entreprises artisans et commerçants. Nous allons lui offrir un dictionnaire car apparemment il ne sait pas ce que veut dire le mot « stabilité »

Nous avons voté contre cette hausse d’impôts.

Le FN n’a rien dit et s’est contenté de voter comme nous.

Sandra Vandeuren, animatrice du sous groupe dissident « st nazaire centre droit » composé de William Duval et Pierre Yves Vincent qui dit défendre les commerçants, artisans et entreprises, a voté pour cette nouvelle augmentation de taxes.

– Commission de développement économique, commission de l’aménagement du territoire, commission du développement durable, commission de l’emploi et de la formation, commission de l’habitat, commission des sports, préparation de la commission des finances : Les élus de DDV sont intervenus systématiquement pour mettre en avant les bilans des politiques menées depuis plusieurs années : l’impact des taxes appliquées aux entreprises sur les emplois, l’impact de la fuite des jeunes ménages, 2900 logements vacants, programmes immobiliers stoppés faute d’acheteurs, le danger de l’encadrement des loyers pour la relance de l’immobilier à St Nazaire, un taux de chômage qui ne cesse d’augmenter.

remous-autour-du-projet-pegasis-de-brittany-ferries– chantiers navals : les élus de DDV en avant poste sur la défense du carnet de commandes

Craignant une nouvelle annulation de commande, nous avons saisi Mme la Députée, à Monsieur le Sénateur et à Monsieur le Président de la Carene pour qu’ils soutiennent davantage les commandes des chantiers navals de Saint Nazaire. Nous sommes les seuls élus à être intervenus une nouvelle fois.

http://www.ouest-france.fr/chantier-stx-remous-autour-du-projet-pegasis-de-brittany-ferries-2846370

périmètre de la métropole Nantes Saint-Nazaire : les élus DDV ont une nouvelle fois défendu l’idée d’un élargissement de l’agglomération aux communes voisines pour faire de Saint Nazaire une véritable ville centre, moteur d’un territoire clairement identifié et ont demandé une évaluation des conséquences du lien Nantes – Saint Nazaire : combien d’entreprises, combien d’écoles d’études supérieures perdues pour Saint Nazaire ?

– un mois de septembre rythmé : nombreux déplacements des élus DDV sur le territoire

— salon de l habitat à st nazaire 10380302_846801625343553_5470424885156069949_n: Désirs de ville était présent au salon de l habitat à st nazaire. De nombreux stands malgré un marché morose. Un enthousiasme affiché des entreprises d isolation suite aux dernières annonces de réductions fiscales. Comme quoi la priorité est bien la baisse de la fiscalité notamment pour les classes moyennes.

thumb-la-ruche-qui-dit-oui-un-bon-plan-pour-trouver-des-produits-locaux-6741— Inauguration de « la Ruche qui dit oui » belle initiative privée mettant en lien petits producteurs locaux et consommateurs,

10419544_10150437358149957_214823300545295067_n, festival consonances, ferme en ville 10304704_851017758255273_1047045396437095750_n(http://www.mairie-saintnazaire.fr/mairie/animation-evenements/zairs-de-fete/) , rentrée politique de la carene au cinéville,  et conseil communautaire au cours duquel nous avons dénoncé le mille feuilles institutionnel social, l’incohérence du schéma de cohérence territoriale (SCOT) nous asservissant à Nantes, la hausse des impôts, et un résultat très discutable de la politique de l’habitat  previewpreview (1)preview (2)Festival consonances, fête celtique à Saint Nazaire, exposition du coeur d’Anne de Bretagne à Chateaubriant 14274_847549928602056_624675556905788519_n, projection du documentaire « Loin des bombes« 10622846_454652721344145_7301054478534211241_n, 500 ans d’Anne de Bretagne à St Malo de Guersac10396298_851896938167355_7130097898687622686_n

manifestation du 28 septembre à Nantes pour la réunification de la bretagne et interview de Ludovic Le Merrer à ce sujet par un journaliste de la radio RTL.10157181_851166868240362_3149191417300537212_n

pour suivre notre actualité : https://www.facebook.com/ddvsaintnazaire

Les élus de DésirS de Ville condamnent la dégradation du local du PS nazairien

Les locaux du PS de st nazaire ont été tagués ce week end. Désirs de Ville : L’union du Centre et de la Droite à Saint Nazaire condamne ces pratiques les ayant également subies pendant la campagne des municipales.

Les élus de DésirS de Ville interpellent Mme la députée, Monsieur le sénateur et le président de la CARENE afin de soutenir les commandes des chantiers navals de Saint Nazaire

remous-autour-du-projet-pegasis-de-brittany-ferriesCraignant une nouvelle annulation de commande, nous avons adressé ce jour, un courrier à Mme la Députée, à Monsieur le Sénateur et à Monsieur le Président de la Carene pour qu’ils soutiennent davantage les commandes des chantiers navals de Saint Nazaire.

 

Veuillez trouver ci dessous le texte adressé :

DésirS de Ville : L’Union du Centre et de la Droite
Mairie de Saint-Nazaire
Place François Blancho
44600 Saint-Nazaire

à

Madame la Députée,
Monsieur le Sénateur,
Monsieur le Président de la CARENE ,

Saint-Nazaire le 23 septembre 2014

Vendredi 19 septembre, la Sica de Saint-Pol de Léon, premier actionnaire de Brittany Ferries, par l’intermédiaire du Président de la coopérative, a annoncé qu’il comptait faire construire à l’étranger le futur PEGASIS (Power Efficient Gas Innovative Ship). s’il n’obtenait pas de l’Etat la confirmation de « subventions cadrées sur le plan communautaire ».

Brittany Ferries a en effet signé en janvier 2014 une lettre d’intention avec le chantier STX France, prévoyant la livraison du Pegasis pour la fin 2016 (270 millions d’euros d’investissements).

Outre la commande du ferry propulsé au GNL du projet PEGASIS, La lettre d’intention signée avec STX France en janvier 2014, concerne aussi la remotorisation de trois autres bateaux.
Après la fermeture de l’autoroute de la mer entre Saint-Nazaire et Gijon, l’annulation des commandes de 4 navires par la SNCM, les chantiers navals ne peuvent se permettre de perdre une nouvelle commande en raison de blocages administratifs ou d’un soutien insuffisant des élus du territoire. Le soutien apporté par les élus du territoire a été trop tardif pour faciliter le maintien de la ligne maritime Montoir – Gijon. Ne reproduisons pas la même erreur.

Nous vous sollicitons donc pour mener toutes les actions que vous jugerez utiles et efficaces afin que cette vente soit définitivement conclue et que le PEGASIS soit construit à Saint-Nazaire tout comme les trois remotorisations prévues.

Vous remerciant de l’intérêt porté à notre courrier, nous vous prions de croire en l’assurance de notre haute considération.
Ludovic Le Merrer
Président du groupe d’Union du Centre et de la Droite « DésirS de Ville »
Conseiller municipal et communautaire
Saint-Nazaire
https://desirsdeville.com/
https://fr-fr.facebook.com/ddvsaintnazaire

 

Intervention des élus de DésirS de Ville au Conseil communautaire du 23 septembre 2014 : Non aux impôts nouveaux, politique du logement adaptée aux besoins, ouverture vers Cap atlantique et Sud Estuaire, transparence et évaluation des politiques publiques, maîtrise des dépenses publiques

Conseil communautaire CARENE
23 SEPTEMBRE 2014

– Nous sommes intervenus au conseil communautaire de ce jour pour poser la question des modalités de recrutement des personnalités dites qualifiées au sein du conseil de développement de la Carene.

Nous avons demandé deux choses :
Transparence dans les conditions de nomination des membres du Conseil de développement ;
Neutralité des membres qualifiés lors des campagnes électorales. (délib 7)

– Nous avons mis en avant les incohérences des chevauchements de compétences et la gabegie des mille feuilles d’instances en matière de politiques sociales. Tout le monde veut être partout, s’occuper de tout pour un résultat sur le terrain inefficace. (délib 8)

– En matière de politique de l’habitat, nous sommes intervenus pour démontrer les incohérences de la politique de l’habitat menée dont le résultat visible est 2900 logements vacants à St Nazaire et une fuite exponentielle des jeunes ménages de notre ville centre. (délib 11)

– Nous sommes également intervenus pour condamner l’explosion des dépenses de fonctionnement de la CARENE lié au recrutement de contractuels non budgétés initialement.(délib 17)

– Nous avons voté contre les augmentations des taxes des entreprises considérant qu’il fallait tenir compte du raz le bol fiscal exprimé par les entreprises de tous secteurs. (délib 21 et 22)

– Nous avons enfin refusé de soutenir les propositions d’attribution de subvention au pôle métropolitain nantes saint nazaire et refusé la mise à disposition de moyens supplémentaires, considérant qu’aucune étude sérieuse n’avait été menée pour prouver que cette alliance avec Nantes était bénéfique au bassin économique et social nazairien. (délib 20 et 26)

Délibération 7 : Evolution de la composition du conseil de développement de la carene
Délibération 8 : Cadre stratégique de coopération pour l’inclusion en loire atlantique
Délibération 11 : bilan à mi parcours du programme local de l’habitat
Délibération 17 : Décisions modificatives : budget collecte et traitement des déchets
Délibération 20 : pôle métropolitain Nantes saint nazaire : approbation de subvention
Délibérations 21 et 22 : Taxe sur les surfaces commerciales : Augmentation du coefficient multiplicateur et cotisation foncière des entreprises : modifications des bases minimum

Nos interventions sont en intégralité sur notre page « interventions à la carene »

https://desirsdeville.com/interventions-des-elus-communautaires-a-la-carene/

Ludovic Le Merrer

Florence Beuvelet

Jean Michel Texier

https://desirsdeville.com/
https://fr-fr.facebook.com/ddvsaintnazaire

L’alliance naturelle : UDI + MODEM + UMP : Stratégie gagnante pour battre le PS et le FN à saint Nazaire.

l alliance naturelle UDI MODEM UMPArticle paru dans Ouest France : Le président du groupe UDI au conseil régional PDL clarifie les choses :

« Il n’y a pas d’ambiguïtés sur nos alliances, nos partenaires naturels sont le MODEM  et l’UMP « 

UDI + MODEM + UMP : Stratégie gagnante pour battre le PS et le FN à saint Nazaire.

Réaction à la création du’un comité de soutien de Nicolas Sarkozy à Saint Nazaire

Qu’un Comité de soutien se créé à Saint nazaire pour défendre la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP est louable s’il est mené pour des raisons sincères et véritables. Il est normal que dans un mouvement tous les adhérents puissent mettre en avant le candidat qui à leurs yeux défend au mieux leurs sensibilités.
Il est toutefois fort dommage que Jean louis Garnier en soit à l’origine. Son initiative récente avortée couplée à celle de Mme Vandeuren et Duval de participer dimanche dernier à la manifestation organisée par le FN n’étant pas à l’image de la majorité des militants UMP bien plus modérés que lui et qui ont rejeté avec force cette initiative.
Après avoir manigancé dès le soir des résultats du premier tour des municipales pour aboutir à une scission du groupe DésirS de Ville, comment se retrouve t’il dans la position de Nicolas Sarkozy visant à fusionner le centre et la droite.
Le positionnement de DésirS de ville est clair depuis le début : c’est l’union du centre et de la droite UDI + MODEM + UMP.
Les incohérences de positionnement de Jean Louis Garnier, son manque de loyauté, la droitisation extrême de ses positions ne reflètent aucunement l’esprit d’ouverture des militants UMP faisant notamment partie du collectif DésirS de Ville.

Ma plus grosse erreur de casting dans la liste que j’ai présentée aux municipales, c’était lui.
A part faire parler de lui, cette annonce retombera à plat très rapidement à l’image de son action depuis une dizaine d’années à Saint Nazaire. beaucoup d’effets d’annonce, de divisions, de gesticulations et de verbiage inutile pour un résultat électoral proche du néant. Ah si la victoire des socialistes à toutes les élections locales.
L’UMP a besoin d’un nouveau leader à Saint Nazaire capable de rassembler toutes les sensibilités de l’UMP et capable de rassemblement avec les centristes tout en refusant les extrêmes.
Bien cordialement
Ludovic Le Merrer

Président du groupe d’union du centre et de la droite « DésirS de Ville« 
Conseiller municipal et communautaire
Saint Nazaire

Echo de la presqu’île 12 septembre 2014 : « DésirS de Ville » passe à l’offensive

Pour lire l’article , cliquer ci dessous :

Echo de la presquile 12 septembre 2014 DésirS de Ville passe à l’offensive

 

La “première force d’opposition” fait sa rentrée.

Après un début de municipe mouvementé, marqué par le départ des trois élus dissidents de “Saint-Nazaire centre droit”, “Désirs de ville” semble naviguer en eaux plus calmes.

“Cela nous a laissé un goût amer. Ces défections à notre grande surprise alors que les rôles dans les commissions venaient d’être distribués”, note Jean-Michel Texier, l’un des cinq “rescapés”, avec Virginie Boutet-Caillé, Florence Beuvelet, Dominique Trigodet, et Ludovic Le Merrer, chef de file de ce groupe qui se réclame aussi “de la droite et du centre”.

Encadrement des loyers : “aberrant”

La demande de la Ville de bénéficier de ce dispositif fait bondir.

“Il n’y a pas de problème de coût du loyer à Saint-Nazaire, où le prix médian de 480€, proteste Ludovic Le Merrer. Voilà une mesure politique qui ne va faire que ternir l’image de la ville auprès des investisseurs.”

Virginie Boutet-Caillé abonde : “S’il y a des loyers à encadrer, ce sont ceux des locaux commerciaux”.

Le commerce de centre-ville justement, autre cheval de bataille du groupe qui a voté lors du dernier conseil contre l’extension de la zone commerciale de l’Immaculée. “Un projet de bétonnage soutenu par les Verts.”

Ecoles : le privé négligé ?

“Nous allons nous battre pour une meilleure égalité de traitement du privé avec l’école publique”, lance Ludovic Le Merrer, qui accuse la mairie de rechigner à verser le forfait communal obligatoire.

Par ailleurs, “Désirs de ville” réitère sa demande de bilan public de la réforme des rythmes scolaires, “ne serait-ce que pour donner un retour d’expérience aux autres communes qui se lancent lors de cette rentrée”, avance Virginie Boutet-Caillé.

Enfin, les élus demandent l’application de la loi sur le service minimum en cas de grève. “Ce n’est toujours pas le cas aujourd’hui.”

Economie : “soutien sans faille à l’industrie”

Dans l’affaire des Mistral, “Désirs de ville” s’est exprimé pour “le respect des engagements contractuels. Le choix d’une orientation militaro-industriel a été acté pour les chantiers, il faut l’assumer”.

Concernant l’autoroute de la mer, en péril faute de subventions, les élus s’étonnent du silence de David Samzun : “Que compte-t-il faire ? Va-t-il solliciter de nouveaux financements ?”

“Un maire doit être un représentant de commerce pour sa ville”, assène Florence Beuvelet.

Partisans du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, les élus pensent que les intérêts économiques de Saint-Nazaire seraient mieux défendus au sein de cette région “au dynamisme industriel plus prégnant”.
Julien Bouliou

Un recours contre la mairie

“Désirs de ville” a engagé une procédure contentieuse contre la mairie devant le préfet de Loire-Atlantique.

Motif : la nouvelle mise en forme des pages réservées aux expressions politiques dans le magazine municipal. “Désirs de ville” ayant le plus d’élus hors majorité, avait droit à plus de mots et de place.

Depuis le dernier numéro, l’espace est le même pour tous les groupes. “Cela ne représente pas le vrai visage de l’opposition”, se plaint Ludovic Le Merrer.

Cette mesure a été prise suite à un changement du règlement intérieur un mois après son adoption par le conseil municipal. “C’est un abus de droit.” “Faux, rétorque le directeur de cabinet. Nous avons pris le parti d’une stricte égalité de traitement pour ne pas léser les petits groupes.”

Saint-Nazaire, 44
julienbouliou