Abonnement d’office, division par deux de l’espace d’expression des élus de l’opposition dans le magazine municipal : drôle de vision des libertés de la part des socialistes.

Saint-Nazaire
20/01/2015

Abonnement d’office, division par deux de l’espace d’expression des élus de l’opposition dans le magazine municipal : drôle de vision des libertés de la part des socialistes.

Nous avons appris que le préfet de Région, Monsieur Auxiette avait décidé d’abonner d’office les 93 conseillers régionaux au magazine Charlie Hebdo malgré le refus exprimé par certains élus régionaux.

Les français, ces dernières semaines, en manifestant massivement en soutien aux victimes des attentats du 7 janvier dernier ont largement montré leur attachement à défendre nos libertés si chèrement acquises.

Le nombre exceptionnel de ventes d’exemplaires du dernier numéro de Charlie Hebdo témoigne de cet élan de solidarité manifesté par les français En conséquence, nous n’avons pas de leçon de solidarité à recevoir de la part des professionnels de la politique que constituent les élus socialistes de notre région.

Monsieur Auxiette en prenant cette décision totalement démagogique nous montre de quelle manière les socialistes gèrent nos finances locales et considèrent les libertés individuelles. Une gestion à la petite semaine, au coup par coup. Des décisions prises sans recul ni concertation. Une vision électoraliste de la gestion des affaires locales.

Nous demandons au Président de Région de résilier cet abonnement et laisser aux conseillers régionaux la liberté de s’y abonner à titre privé s’ils le souhaitent.

S’agissant de la liberté d’expression des élus de l’opposition, le maire de Saint Nazaire n’est pas en reste.

La vision du Maire du Saint Nazaire quant au droit d’expression des élus de l’opposition est
toute particulière.

David Samzun, nouveau maire de Saint Nazaire a en effet diminué de 59 % la place réservée jusqu’alors aux élus de l’opposition dans le magazine municipal par l’ancien maire Joël Batteux et joue depuis qu’il est élu sur la taille de l’écriture pour rendre les textes du groupe majoritaire de l’opposition du centre et de la droite (Désirs de Ville) totalement illisibles.

Ce faisant l’espace d’expression laissé à l’opposition nazairienne se résume en quelques mots laissés sur un post it alors que tous les moyens de communication à la disposition de la mairie sont déployés pour vanter les incroyables réalisations du nouveau maire de Saint-Nazaire.
Nous condamnons sévèrement ces libertés prises par les élus socialistes à l’encontre de nos propres libertés. Nous avons pour notre part engagé un nouveau recours hiérarchique auprès du Préfet à ce sujet.
Ludovic Le Merrer
Président du groupe d’Union du Centre et de la Droite « DésirS de Ville »
Conseiller municipal et communautaire
Saint-Nazaire
http://desirsdeville.com
http://fr-fr.facebook.com/ddvsaintnazaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s