Article des élus de Désirs de Ville, l’Union du Centre et de la Droite, dans le Saint-Nazaire Magazine de mai 2015

au-pourcentage-ou-au-forfait--5412

La plaine des sports : manque de vision, gestion au coup par coup et stratégies politiques « courtermistes » sont source de gaspillages

Salle omnisport de la Soucoupe, Gymnases Henri Fogel et Pierre de Coubertin, Stade Léo Lagrange, et bientôt un nouveau centre aquatique dont les nazairiens sont invités à choisir le nom : un concentré d’activités et d’équipements sportifs parfait à 3 détails près…

– Une logistique (routes, parkings, accès aux équipements) non intégrée aux différents projets nous vaut aujourd’hui un surcoût d’études et de travaux de 2,7 M€ !

Nous le regrettons fortement, d’autant plus qu’un des architectes non retenu sur le projet de centre aquatique prévoyait dans ses plans une modification de l’avenue Léo Lagrange, un chemin de coulée verte vers le front de mer, le maintien du bassin de 50 mètres qui aurait pu être le plus bel atout de ce centre aquatique, mais qui sera remplacé par un bassin à vagues…

– Une restauration locale absente sur cette plaine de 20 hectares !

Alors qu’elle est ornée par le Parc Paysagé qui attire plusieurs centaines de promeneurs chaque week-end, et par le lycée Aristide Briand fréquenté par 3 500 étudiants. Sans compter les matchs, compétitions, manifestations et autres spectacles. L’animation apportée par un point de restauration permanent augmenterait encore l’attractivité du site.

– Un centre aquatique au coût initial de 17,5 M€, aujourd’hui annoncé à près de 23 M€, mais qui ne répond pas à toutes les attentes !

Ce magnifique outil dit de la Carene alors que seul Saint-Nazaire s’enthousiasme ou presque, devrait avoir une durée de vie d’au moins 50 ans. Quel gâchis aux regards des sportifs qui perdent leurs lignes d’eau de 50 mètres ! Un manque d’ambition et d’intérêt pour la compétition de haut niveau qui se retrouve dans le refus de subvention au club de volley. Avant qu’il ne soit trop tard, nous demandons au Maire de Saint-Nazaire et Président de la Carene de modifier ce projet pour qu’il répondre totalement aux besoins. 23 M€ et 50 ans d’utilisation, cela ne vaut-il pas la peine de faire un effort ?

Ludovic Le Merrer, Florence Beuvelet, Jean-Michel Texier, Virginie Boutet-Caillé, Dominique Trigodet

www.desirsdeville.comdesirsdeville@gmail.com

http://fr-fr.facebook.com/ddvsaintnazaire

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s