Sant-Nazer enfin en lettres capitales aux portes de Saint-Nazaire.

sant nazerLa valorisation de l’identité bretonne de notre ville a constitué un axe important de notre programme aux dernières municipales. La double toponymie faisait en effet partie des 200 actions concrètes proposées aux nazairiens.

Depuis notre élection, nous n’avons eu de cesse de plaider pour la reconnaissance et la valorisation de l’histoire et de la culture bretonne de notre ville.

Nous sommes très heureux de constater qu’enfin, Sant Nazaire bénéficie de la double toponymie à chaque entrée de ville à l’exception de celle du pont de la matte, pour l’instant…

C’est une juste reconnaissance de la véritable histoire de notre ville et du combat de tous les militants bretons nazairiens qui depuis des dizaines d’années ne se sont jamais découragés.

Première étape de la prise en compte de l’histoire et de la culture bretonne de notre ville, après la double toponymie, nous espérons que très rapidement, le drapeau breton pourra être de nouveau hissé au fronton de la mairie et qu’un référendum sur la réunification de la Bretagne puisse être organisé à Saint Nazaire ainsi que dans l’ensemble des villes de Loire Atlantique.

Le combat continue.

Les élus du groupe d’Union du Centre et de la Droite « DésirS de Ville »

Saint-Nazaire

http://desirsdeville.com

http://fr-fr.facebook.com/ddvsaintnazaire

3 réflexions sur “Sant-Nazer enfin en lettres capitales aux portes de Saint-Nazaire.

  1. Toutes mes félicitations pour cette excellente initiative. La ville de Saint-Nazaire a tellement de retard sur la prise en compte de la langue bretonne. Par exemple il n’y a pas encore d’école bilingue publique français-breton alors qu’à Nantes c’est en place depuis plus de vingt ans. Continuez, enfin du changement et du concret.

  2. Une pensée pour notre ami et regretté camarade Damien Perrotin, pour qui nous avions, avec « Changeons la Ville  » rendu un hommage qui a contribué à cette avancée.

    Le Maire David Samzun à qui nous avions remis une lettre, c’était ensuite engagé à mener cette étude sur Sant Nazer et la question Bretonne…
    Patrice Bulting et Jean Jacques Lumeau l’ont conduite.

    Il reste certes du chemin à faire, mais après de si longues années de « négation » du sujet par le très Chevènementiste Joël Batteux, il est permis de mesurer le pas franchi et à titre personnel je savoure l’instant présent.
    Il faut bien sur continuer le combat pour une Bretagne forte à cinq départements.

    Gilles Denigot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s