Article des élus de DésirS de Ville – Saint Nazaire magazine d’octobre

Print

Print

Engagés dans la défense du droit d’asile de Saint-Nazaire à La Baule

Face au drame humain que constitue l’arrivée inédite en Europe de centaines de milliers de demandeurs d’asile fuyant les guerres et les persécutions dans leur pays, nous avons considéré que Saint-Nazaire devait participer à cet effort national pour accueillir dignement ces personnes fuyant l’horreur mais avons estimé que l’ensemble des communes de notre territoire pouvaient aussi participer.

Nous sommes heureux de constater que notre appel à la création d’un arc de la solidarité au-delà du clivage droite/gauche de St-Nazaire à La Baule a été entendu. Accueillir quelques dizaines de réfugiés politiques par commune ne déstabilisera en rien notre quotidien. Ne tombons pas, à l’instar des positions défendues par le FN dans un discours de haine et de rejet, dans la confusion des genres entre réfugiés politiques et migrants économiques, dans le repli sur soi, ce que souhaitent les ennemis de la démocratie.

file_dattente_3Inscriptions aux activités de l’OMJ : Bousculades et déceptions au rendez-vous

Une nouvelle fois, il fallait être courageux et patient pour affronter la dure sélection des inscriptions de nos chers enfants aux différentes activités proposées par l’office municipal de la jeunesse de Saint-Nazaire. Queues interminables, faiblesse du nombre de places, déceptions en cascades, archaïsme de l’organisation des inscriptions. Il serait temps de passer à l’ère du numérique et mettre en place des préinscriptions via internet ainsi que d’augmenter le nombre de places dans les activités qui sont les plus prisées.

Ludovic Le Merrer (UDI), Florence Beuvelet (Les Républicains), Jean-Michel Texier (Modem), Virginie Boutet-Caillé (Modem), Dominique Trigodet (Modem)

www.desirsdeville.com

De Saint-Nazaire à La Baule, créons l’arc de la solidarité internationale au nom du droit d’asile

Droit-asile-idee-recue-5

Face au drame humain que constitue l’ arrivée inédite de centaines de milliers de migrants fuyant les guerres et les persécutions dans leur pays, passons du discours de compassion à l’action politique au niveau local.

22 000  migrants sont morts dont 2000 ces six derniers mois, en tentant de gagner l’Europe depuis 2000, principalement en traversant la Méditerranée.

1/3 de la population nazairienne !!!

Passons désormais de la parole aux actes. Au niveau local, agissons.

Nous demandons en conséquence à l’ensemble des élus de l’ensemble des communes notamment de la CARENE, de CAP ATLANTIQUE de se mobiliser pour organiser l’accueil des réfugiés politiques.

De Saint-Nazaire à La Baule, créons l’arc de la solidarité internationale. Accueillir quelques dizaines de demandeurs d’asile politique par commune ne représente qu’un modeste effort.

Au nom du droit d’asile, accueillons dignement ces hommes, ces femmes, ces enfants qui n’aspirent qu’à une seule chose, la paix.

Ne tombons pas, à l’instar des positions défendues par le FN dans un discours de haine et de rejet, dans la confusion des genres entre migrants politiques et migrants économiques, dans le repli sur soi.

Les élus du groupe ACDC et du groupe Désirs de Ville

Ludovic Le Merrer,

Président du groupe ACDC, Alliance du Centre et de la Droite de la Carene

Article des élus de DésirS de Ville Saint Nazaire Magazine septembre 2015

au-pourcentage-ou-au-forfait--5412

chomage_2

Emploi : La spirale socialiste de l’échec

Sur le bassin d’emploi de Saint-Nazaire, les derniers chiffres du chômage publiés fin juillet, ont montré une légère tendance à la baisse, mais le taux de chômage reste supérieur à 2014 avec 23 610 demandeurs d’emploi. Cela représente une hausse de plus de 8 % sur un an.

Hausse incompréhensible au regard des carnets de commande pleins à Airbus et STX. Les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans augmentent de 4,5%. Alors que les élus socialistes règnent sur la ville, le département , la Région. Que font-ils ? Conférences sur l’emploi, études etc. Rien de concret, Rien d’efficace.

sige_4945288_2.jpg51

Construction navale militaire: une pseudo-stratégie française d’influence vouée à l’échec que notre maire applaudit !

Après un silence assourdissant au sujet de la vente des mistrals et au lieu de défendre le travail des ouvriers nazairiens, notre maire salue cette décision présidentielle annulant un contrat, sur pression américaine et minimise ce gâchis de près de 2 milliards d’€. STX avait fait le choix d’avoir une stratégie industrielle civile et militaire afin de limiter les risques d’un carnet de commande uniquement basé sur la construction de paquebots géants dont on sait que les marges sont très faibles. Qu’en sera-t-il demain, qui se tournera vers les chantiers nazairiens  pour construire des navires militaires à 800 millions d’€ ? Une annulation qui se veut symbolique mais qui va avoir des conséquences désastreuses sur l’avenir des chantiers navals français.

  1. Le Merrer, F. Beuvelet, J-M. Texier, V. Boutet-Caillé, D. Trigodet

www.desirsdeville.com