RAS LE BOL : nous exigeons le respect

Le groupe désirsdeville, MODEM,UDI, Les Républicains, alerte sur les dérives de l’équipe conduite par Monsieur Samzun, tant au niveau de la place faite à l’opposition, qu’au niveau du manque de respect de base à l’égard des élus

En deux ans le bilan est symptomatique d’un malaise grave, à Saint-Nazaire le sens que l’on veut donner au mot « démocratie »  n’est qu’un concept, rabâché par la majorité socialiste mais n’est aucunement appliqué dans les faits.

Une fois élu, David Samzun Maire de Saint Nazaire et président de l’agglomération a :

–          Supprimé la commission des ressources humaines : il vient de la restaurer « à son avantage »  après avoir déjà réorganisé les services et procédé à nombre de recrutements « sans nous consulter » ;

–          Remplacé la réunion de pré conseil entre le Maire et les présidents de l’opposition par une réunion avec son directeur de cabinet ;

–          Avancé le conseil municipal à 15h  ;

–          Diminué l’espace d’expression politique laissé à l’opposition dans le magazine municipal ;

–          Refusé une tribune de l’opposition dans le journal de la CARENE ;

–          Supprimé le poste de chargé de mission à la disposition des groupes politiques à la CARENE ;

–          Refusé de communiquer à la commission des finances, les résultats de l’audit des missions sur le degré d’efficacité  de l’ action politique. Document qui a servi  à la construction des budgets 2015, 2016 et du plan stratégique 2016-2024.

La commission des finances dont il m’a donné la présidence est une commission qui ne dispose d’aucun pouvoir  :

–          Impossibilité de saisir directement les services techniques ;

–          Sous prétexte que le Plan stratégique 2016-2024 répond au programme électoral du PS, il est imposé à tous sans consultation, ni des groupes d’oppositions, ni des Nazairiens, alors même que ce plan engage notre  ville pour 200 millions d’euros sur 8 ans et double la dette !!!

–          Refus de faire voter les subventions des associations par catégorie (Sportives, Culturelles, Caritatives, Educatives, etc…)

Plus grave encore, depuis un an,  le groupe désirs de ville, MODEM,UDI, Les Républicains,assiste de la part à la majorité socialiste à l’augmentation des  dérapages verbaux en séance du conseil municipal , à une multiplication d’attaques personnelles et de sous-entendus  mensongers. Nos propos sont régulièrement niés, dénaturés, raillés.

En novembre, le groupe désirs de ville, a dû intervenir pour rappeler aux élus de la majorité de faire preuve davantage de respect lors de nos interventions et notamment de cesser leurs bavardages et « moqueries »lors des allocutions  de notre collègue Florence Beuvelet, désormais déléguée de circonscription « Les républicains ».

Lors du Conseil municipal du 29 janvier dernier, Monsieur Arnout, Adjoint en charge des finances de la ville, qui n’en est pas à son premier coup d’essai, a insulté en pleine séance Florence Beuvelet en la qualifiant de « guignol » sans que le maire, président de cette assemblée ne réagisse.

Ce manque total de respect n’est pas tolérable :

–          Nous demandons à Monsieur Arnout de présenter des excuses publiques à Mme Beuvelet, à défaut une saisine du procureur de la république sera effectuée conformément au règlement intérieur de notre assemblée.

Notre collègue élue  mérite le respect.

Les élus du groupe DésirS de Ville

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s