Quelle stratégie pour le Grand Port Maritime Nantes-Saint-Nazaire ?

Alliance du Centre et de la Droite de la Carene

Communiqué de presse

Saint-Nazaire le 8 février 2016

Faute avouée à demi pardonnée ?

David Samzun, Président de la Carène a fait part mardi dernier, aux conseillers communautaires, de sa grosse inquiétude à propos de l’activité du Grand Port Maritime. Depuis plus de dix ans, poursuit-il, il n’y a plus aucune stratégie mise en place. De qui se moque-t-on ? Des nazairiens mais aussi de l’ensemble des habitants de notre Région.

Il y a tout juste un an, le groupe ACDC avait déjà alerté sur cette baisse d’activité en demandant un état de la situation et en proposant d’envisager la création d’un grand port maritime breton (communiqué du 17 février 2015).

Le groupe ACDC rappelle que le Grand Port Maritime (GPM) est dirigé par un Conseil de Surveillance dont est membre David Samzun (socialiste) depuis son élection en 2014. Auparavant, c’est l’ancien maire Joël-Guy Batteux (socialiste) qui y siégeait. Pourquoi avoir mis deux ans pour réagir ?

Ce Conseil de Surveillance est composé aussi de Johanna Rolland maire de Nantes qui a succédé à Jean-Marc Ayrault, ancien premier ministre (socialiste), de Philippe Grosvalet, Président du Conseil Départemental (socialiste) et ancien conseiller municipal de Saint Nazaire.

En outre, cinq représentants de l’Etat (socialiste) y siègent également. Il est à noter que les membres privés (opérateurs) ont été remplacés petit à petit et que Joël-Guy Batteux y siège également en tant que personne qualifiée.

Est-ce l’arrivée récente de Bruno Retailleau (Les Républicains), nouveau Président de la Région ayant remplacé Jacques Auxiette (socialiste), qui permet à tout ce monde de recouvrer la vue ?

Depuis 2004, le Grand Port Maritime est géré par le parti socialiste en petit comité et on nous dit aujourd’hui que le Port va mal. Effectivement, le tonnage global est tombé de 31 millions de tonnes à seulement 25,1 millions de tonnes en 2015 soit – 20% en quelques années soit le record national parmi tous nos principaux ports ! Quelle est la stratégie poursuivie ?

Il y a tout juste un an, le groupe ACDC avait déjà alerté sur cette baisse d’activité en demandant un état de la situation et en proposant d’envisager la création d’un grand port maritime breton pour faire face à la concurrence internationale (communiqué du 17 février 2015). A ce jour rien n’a été fait alors que le temps presse.

Le groupe ACDC demande que soient présentés dans les meilleurs délais, en conseil communautaire, un bilan précis de l’action des élus membres du conseil de surveillance ainsi qu’un plan stratégique de développement d’envergure pour le Grand Port Maritime, poumon économique de notre territoire.

Ludovic Le Merrer,

Président du groupe ACDC, Alliance du Centre et de la Droite de la Carene

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s