Conseil municipal du 25 mars 2016 St Nazaire : Interventions des élus de DésirS de Ville

pinocchio-clip-art-honest-1Que-ferait-un-gouvernement-du-Parti-Socialiste-

Interventions des élus de DésirS de Ville, UDI –MODEM –LES REPUBLICAINS

Au Conseil municipal du 25 mars 2016

Saint Nazaire

http://www.desirsdeville.com

Ce conseil municipal a débuté par la lecture d’une lettre ouverte de la part des syndicats hospitaliers qui regrettent le manque d’initiatives et l’absence de réponse à leurs diverses sollicitations du président du conseil de surveillance de l’hôpital en matière de moyens financiers octroyés par l’agence régionale de santé. Le président du conseil de surveillance se trouve être le maire de Saint Nazaire, David Samzun.

Nous avons mis en avant le manque de moyens financiers de l’hôpital en le comparant avec l’augmentation importante du budget de fonctionnement de Saint Nazaire.

Nous avons maintenu notre opposition à la réalisation de la salle dite multi événements dans les alvéoles 12, 12 bis et 13 et avons fait part de nos très grandes réserves sur la maîtrise des coûts ;

Nous nous sommes abstenus sur les dossiers de demandes de subventions dans le cadre du fonds de soutien à l’investissement local, considérant les projets proposés comme non ambitieux et ne correspondant pas au cahier des charges du fonds de soutien « doter les collectivités locales de capacités nouvelles pour engager des investissements locaux décisifs dans la vie quotidienne des français ». nous avons proposé de réaffecter ces demandes de subventions sur les projets ville gare , les entrées de la ville, le développement du centre ville…

Nous sommes intervenus pour nous féliciter de la décision de réaliser des contrôles de la pollution (air et sol) au sein des écoles publiques et privées de Méan Penhoet proches de sites industriels et mettre en avant la demande de sécurisation de la rue de Trignac du quartier.

Nous nous sommes abstenus sur l’extension du parc HLM et le bilan de la politique foncière de la ville.

Nous avons voté contre le budget prévisionnel, ce dernier ne prévoyant aucune diminution des impôts, aucune diminution des dépenses de fonctionnement. Nous avons mis en avant l’explosion des nouvelles taxes décidées par la majorité socialiste depuis deux ans et le fiasco du stationnement payant.

Nous nous sommes alarmés une nouvelle fois du risque d’un effet de vase communiquant entre la création de la police municipale et l’évolution des effectifs de la police nationale. Le risque est grand de voir les effectifs de la police nationale fondre mécaniquement.

Au regard de l’accueil des entraînements de l’équipe nationale de suède de football et de ses joueurs stars à Saint Nazaire, nous avons mis en avant les risques en matière de sécurité.

Nous avons salué la mise en place effective de la commission des ressources humaines que nous demandions depuis deux ans, nous avons seulement regretté être les seuls élus de l’opposition à y avoir siégé.

Nous nous sommes abstenus sur la charte des terrasses de ville, au regard des augmentations de prix proposées.

Et bien entendu très peu de réponses apportées à nos interrogations et alertes, mais une nouvelle fois, une déformation caricaturale de nos propos, des comparaisons malvenues, un jeu d’acteur entre élus socialistes et élus du front national sans aucun intérêt pour le débat public. Les nazairiens méritent mieux que ce théâtre joué par de piètres acteurs.

L’Europe touchée au coeur

attentats-bruxellesAprès le choc des fusillades sur les plages touristiques de Côte d’Ivoire, Bruxelles, capitale de l’Europe a été victime ce jour de terribles attentats. Une nouvelle journée de l’horreur orchestrée une nouvelle fois par ces islamo fascistes pour qui notre terre de libertés est insupportable.

Ces images insoutenables qui se multiplient démontrent une fois de plus que la guerre contre le terrorisme islamo fasciste constitue notre priorité collective et que ce combat doit s’organiser au niveau européen.

Nous ne pouvons que condamner les quelques voix qui s’élèvent en France pour demander la fin de l’Etat d’urgence. Bien au contraire l’Etat d’urgence et la sécurité dans nos aéroports, gares et métros doit se renforcer.

Notre vigilance individuelle et collective doit se maintenir et les moyens affectés aux services en charge de démanteler ces réseaux islamo fascistes doivent être considérablement renforcés. Les contrôles loin d’être une atteinte à nos libertés, doivent être considérés comme un moyen de garantir nos libertés et nous protéger.

Zéro tolérance envers l’Etat islamique, ces groupuscules extrémistes, ces prêcheurs de haine qui prospèrent dans nos territoires.

Toutes nos pensées vont aux victimes de ces attentats barbares et à leurs proches.

Tout notre soutien aux forces de police et aux forces militaires.

Les élus du groupe DésirS de Ville

Ludovic Le Merrer (UDI) ; Florence Beuvelet (Les Républicains) ; Jean-Michel Texier (Modem) ; Virginie Boutet-Caillé (Modem) ; Dominique Trigodet (Modem)

http://www.desirsdeville.com

 

 

St Nazaire Magazine de mars 2016

 

le-port-nantes-saint-nazaire-pourra-deconstruire-des-navires

Quelle stratégie pour le Grand Port Maritime Nantes-Saint-Nazaire ?

Depuis 2004, le Grand Port Maritime est géré par le Parti Socialiste en petit comité et on nous dit aujourd’hui que le Port va mal. Effectivement, le tonnage a baissé de 20% en quelques années ! Il y a un an déjà, nous avions alerté sur cette baisse inquiétante d’activité et proposé une stratégie de fusion avec les autres ports de Bretagne. Depuis rien n’a été fait !!! Alors même que le Chef de l’Etat et de nombreux ministres se sont bousculés depuis deux ans pour visiter notre pôle industriel et en vanter les mérites. Les enjeux économiques autour du Grand Port sont vitaux pour notre territoire, nous attendons un plan stratégique clair et ambitieux pour sauver ses emplois et en créer.

image

L’amour peut rendre aveugle ! Un relooking s’impose.

Le buzz médiatique provoqué par les commentaires peu élogieux à propos de notre ville de la part des deux comédiens Eric et Ramzy ne doivent pas être pris de manière condescendante.

Il y a une part de vrai et de faux ! Etre nazairien et fier de sa ville quoi de plus naturel ? Notre ville nous l’aimons, mais l’amour peut parfois rendre aveugle. Notre front de mer est magnifique mais les entrées de ville doivent en urgence être embellies et notamment celles que l’on prend à partir de la gare. Un relooking davantage fidèle à l’image de ses habitants dynamiques s’avère indispensable : Enfouissage des lignes électriques et téléphoniques, plantations d’arbres persistants permettant de garder un peu de verdure en hiver, reboisement des rues et avenues dépourvues de tout arbuste, embellissement et verdissement de la base sous-marine, multiplication des façades aux couleurs vives.

Ludovic Le Merrer (UDI) ; Florence Beuvelet (Les Républicains) ; Jean-Michel Texier (Modem) ; Virginie Boutet-Caillé (Modem) ; Dominique Trigodet (Modem)

www.desirsdeville.com