Saint Nazaire Magazine d’octobre 2016

au-pourcentage-ou-au-forfait--5412cropped-1510364_655807394483291_1505533459_n.jpg

 

SANT-NAZER tête de proue d’une réunification économique, sociale et politique bretonne.

La Bretagne à 5 départements est une réalité dans les faits. Le découpage administratif de la réforme territoriale n’y change rien. Les Pays de Loire forment désormais une des plus petites régions de France.

A l’heure de la mondialisation des échanges, un tel découpage basé sur des préoccupations politiciennes ne peut perdurer. Le référendum portant sur la création de l’aéroport de Notre Dame Des Landes a permis à la population d’exprimer son avis. Pourquoi refuser un référendum sur la réunification de la Bretagne ?

La Loire Atlantique, l’Ille-et-Vilaine, le Finistère, les Côtes d’Armor et le Morbihan présentent une économie complémentaire avec pour point commun le volet maritime : construction navale, trafic maritime, énergies renouvelables marines, pêche, tourisme, etc.

Les coopérations entre institutions, collectivités territoriales et entreprises ne cessent de se développer démontrant une véritable synergie naturelle entre nos 5 départements.

Notre ville a signé la charte YA D’AR BREZHONEG et nous avons salué en son temps la pose de panneaux bilingues aux entrées de Saint-Nazaire ainsi que de quelques drapeaux bretons. Nous regrettons néanmoins, que sitôt la charte signée, l’îlot de Trelan soit rebaptisé « Montesquieu » sans autre forme de procès.

Nous regrettons également qu’à l’occasion de la rénovation de la gare, des panneaux bilingues ne soient pas prévus comme cela se fait déjà ailleurs.

Nous regrettons enfin que les noms de bretons célèbres liés à Saint-Nazaire tels que René Yves Creston, Kerviler, le navigateur Loïc Fougeron ou Anne de Bretagne par exemple soient proscrits.

Nous demandons davantage de démocratie pour permettre aux nazairiens de s’exprimer sur la réunification de la Bretagne via un référendum local. MODEM : JM. TEXIER, V. BOUTET-CAILLE, D. TRIGODET / UDI : L. LE MERRER / LR : F. BEUVELET http://www.desirsdeville.com / desirsdeville@gmail.com

L’Europe touchée au coeur

attentats-bruxellesAprès le choc des fusillades sur les plages touristiques de Côte d’Ivoire, Bruxelles, capitale de l’Europe a été victime ce jour de terribles attentats. Une nouvelle journée de l’horreur orchestrée une nouvelle fois par ces islamo fascistes pour qui notre terre de libertés est insupportable.

Ces images insoutenables qui se multiplient démontrent une fois de plus que la guerre contre le terrorisme islamo fasciste constitue notre priorité collective et que ce combat doit s’organiser au niveau européen.

Nous ne pouvons que condamner les quelques voix qui s’élèvent en France pour demander la fin de l’Etat d’urgence. Bien au contraire l’Etat d’urgence et la sécurité dans nos aéroports, gares et métros doit se renforcer.

Notre vigilance individuelle et collective doit se maintenir et les moyens affectés aux services en charge de démanteler ces réseaux islamo fascistes doivent être considérablement renforcés. Les contrôles loin d’être une atteinte à nos libertés, doivent être considérés comme un moyen de garantir nos libertés et nous protéger.

Zéro tolérance envers l’Etat islamique, ces groupuscules extrémistes, ces prêcheurs de haine qui prospèrent dans nos territoires.

Toutes nos pensées vont aux victimes de ces attentats barbares et à leurs proches.

Tout notre soutien aux forces de police et aux forces militaires.

Les élus du groupe DésirS de Ville

Ludovic Le Merrer (UDI) ; Florence Beuvelet (Les Républicains) ; Jean-Michel Texier (Modem) ; Virginie Boutet-Caillé (Modem) ; Dominique Trigodet (Modem)

http://www.desirsdeville.com

 

 

Conseil municipal Saint Nazaire 29/01/2016

 

 

10541807_709533989129117_104421675026167577_n

Au cours de ce conseil municipal, face à une majorité socialiste agressive et insultante, hautaine et donneuse de leçons, nous sommes intervenus pour :

  • Rappeler qu’être élu ce n’est pas un métier ;
  • Rappeler notre position quant au non cumul des mandats;
  • Refuser de voter des orientations budgétaires reposant sur des hypothèses fantaisistes et conduisant la ville à doubler sa dette ;
  • Alerter sur le manque de transparence en matière de gestion des finances de la ville;
  • Refuser que tous les parkings de St Nazaire ne deviennent payants et avons proposé une solution alternative pour favoriser le turn over des places de stationnement et l’attractivité de notre ville ;
  • Féliciter la création d’une commission ressources humaines à laquelle participera l’opposition que nous demandions depuis 2 ans ;
  • Nous étonner de l’important remaniement en matière d’adjoints ;
  • Relativiser le bilan de la commune en matière de développement durable ;
  • Approuver le projet de réalisation d’une digue anti inondation à Méan Penhoët ;
  • Nous abstenir sur les projets visant à développer le parc HLM au détriment de la rénovation des logements HLM existants ;
  • Nous interroger quant au coût que représente la municipalisation du secteur enfance (temps péri scolaires) de l’office municipal de la jeunesse ;
  • demander le développement de jardins partagés dans tous les quartiers de la ville.

Cliquer ci dessous pour consulter l’intégralité de nos interventions

https://desirsdeville.com/interventions-des-elus-au-conseil-municipal/

 

St Nazaire bientôt 100% payant : Désirs de Ville dit NON

https://www.francebleu.fr/emissions/fb-loire-ocean-l-info-de-7h/loire-ocean/fb-loire-ocean-l-info-de-7h-107

 

infraction-stationnement-non-paiement

Pour attirer des visiteurs, des consommateurs au sein du centre-ville, le message doit être audible et simple.

A force multiplier les contraintes d’accès dans notre centre-ville, la majorité socialiste adresse un message incompréhensible et surtout un message très négatif aux visiteurs et consommateurs que l’on cherche à attirer.

Le stationnement payant avait à l’origine pour objectif d’augmenter le turn over des places et éviter les voitures tampon.

Saint Nazaire était jusqu’à présent connue pour ne pas avoir de places payantes, avec les nouvelles mesures que souhaite prendre la municipalité, le message « St Nazaire ville 100% payante » va se propager.

La variété des abonnements et tarifs est telle que l’on commence à concurrencer la complexité des abonnements de la SNCF : heures flottantes, tarifs résidents, commerçants, touristes, chèques parkings, chèques journées etc. De quoi donner le tourni et de quoi alourdir les frais de gestion des services de la Stran.

Parce que nous souhaitons aider la municipalité à revitaliser notre centre-ville, nous proposons un choc de simplicité et de bon sens :

– Un centre-ville en zone bleue et des abonnements à l’année pour les résidents et commerçants au même tarif ;

– Des zones de stationnement aux entrées de la ville à un prix forfaitaire et des navettes électriques gratuites à haute fréquence vers le centre-ville et mise à disposition de vélos gratuits ;

– Des enclos proposant 1h30 gratuites ;

– Un cœur de centre-ville 100% piéton ;

– Des zones de stationnement minute sécurisées devant chaque école.

Ludovic Le Merrer

Président du groupe d’Union du Centre et de la Droite « DésirS de Ville »

Saint-Nazaire

www.desirsdeville.com

http://fr-fr.facebook.com/ddvsaintnazaire

http://www.acdc44.wordpress.com

Saint-Nazaire : Désir de transparence en partie assouvi

Communiqué des élus de l’union du centre et de la droite à Saint-Nazaire « Désirs de Ville » Udi-Modem-Les Républicains

Saint-Nazaire le 20 janvier 2016

transparence-plantuDésir de transparence en partie assouvi

Une fois élu premier magistrat de notre ville, David Samzun et son équipe, ont décidé à notre grande surprise de supprimer la commission des ressources humaines à laquelle siégeait auparavant des élus de la majorité et de l’opposition.

Depuis deux ans, nous sommes intervenus à de multiples reprises au conseil municipal, à la carene, dans le saint-nazaire magazine, dans les médias pour demander davantage de transparence dans la gestion des ressources humaines de la ville, dans le recrutement des fonctionnaires et contractuels.

Une délibération portant sur la création d’une commission des ressources humaines ouverte à l’opposition  sera présentée lors du prochain conseil municipal, ce que nous félicitons. Cela récompense deux ans de combat sans relâche de notre groupe d’élus pour plus de transparence dans la gestion des affaires de notre ville.

Espérons qu’il en ira de même pour la Carene.

Le combat continue…

Ludovic Le Merrer

Président du groupe d’Union du Centre et de la Droite « DésirS de Ville »

Saint-Nazaire

www.desirsdeville.com

http://fr-fr.facebook.com/ddvsaintnazaire

http://www.acdc44.wordpress.com

Les élus UDI, MoDem et Les Républicains du groupe DésirS de Ville : 1ère force d’opposition à Saint-Nazaire

elus-ddv.png

Conseil Municipal du 27 novembre 2015 :

Après une minute de silence et après avoir chanté la marseillaise en souvenir des victimes des attentats de Paris et en soutien des forces de l’ordre qui nous protègent, nous sommes intervenus à de très nombreuses reprises sur les délibérations mises à l’ordre du jour et pour rappeler au Maire que tous les nazairiens n’étaient pas socialistes.

Il a fallu que l’on intervienne pour que les élus de la majorité socialiste respectent notre temps de parole, le maire ne sachant pas faire respecter la police de l’assemblée.

Comme à l’accoutumée, aucune réponse à nos questions et un mépris doublé d’agressivité affiché sans complexe face à nos positions.

Au cours de ce conseil municipal, nous sommes donc intervenus :

  • Pour demander la position du maire concernant les projets de développement industriel à proximité de lieux d’habitation ;
  • Pour contester le maintien à un poste d’adjoint, d’un conseiller municipal s’étant vu retirer ses délégations ;
  • Pour dénoncer la novlangue socialiste qui ne sait pas appeler un chat, un chat ;
  • Pour dénoncer l’augmentation des taxes des ZAC (zones d’aménagement concertées) ;
  • Pour saluer l’utilisation d’un béton plus écologique et plus résistant dans le cadre des travaux du front de mer ;
  • Pour dénoncer l’opacité du soutien financier accordé par la mairie aux syndicats ;
  • Pour demander la transparence dans l’attribution de locaux aux syndicats ;
  • Pour demander à nouveau l’état du patrimoine immobilier de St Nazaire ;
  • Pour soutenir l’accès des infrastructures sportives aux personnes handicapées ;
  • Pour demander davantage de transparence dans les recrutements de la mairie ;
  • Pour demander à nouveau la création d’une commission des ressources humaines ouverte à l’opposition, commission qui existait sous le municipe de l’ancien maire ;
  • Pour demander la position du maire concernant les projets de développement industriel à proximité de lieux d’habitation ;
  • Pour s’étonner du montant des achats de livres d’exposition à des coûts prohibitifs par la ville via le Grand Café (subventions déguisées) ;
  • Pour dénoncer l’absence d’indemnisation des commerces impactés par les travaux ;
  • Pour proposer davantage d’arbres et arbustes, parterres de fleurs dans toute la ville.
  • Pour développer de nouveaux modes de garde des jeunes enfants (crèches, maisons d’assistantes maternelles , horaires atypiques pour les soignants notamment, etc.)

Cliquer ci-dessous pour voir l’intégralité des interventions :

https://desirsdeville.com/interventions-des-elus-au-conseil-municipal/

 

Unité et confiance

confiance2COMMUNIQUE DES ELUS DE L’UNION DU CENTRE ET DE LA DROITE

DESIRS DE VILLE

SAINT NAZAIRE

17 NOVEMBRE 2015

Le Maire de Saint Nazaire a organisé ce mardi 17 novembre,  une réunion des présidents de groupe politique au sein du conseil municipal. Il y a fait état, suite aux attentats sanglants de Paris et de Seine Saint-Denis, de la situation au niveau local. Il nous a fait part des actions de prévention et de sécurisation menées par les forces de l’ordre, les services municipaux, STX, le grand port maritime, ainsi que toutes les entreprises de type SEVESO.

Au nom des élus UDI, Modem et les Républicains du groupe DésirS de Ville, j’ai souscris à son vœux consistant à éviter les amalgames douteux et à tenir des discours d’apaisement et d’unité face à cette menace extérieure que nous subissons et contre laquelle nous ne devons pas relâcher notre vigilance.

J’ai pu préciser notre soutien le plus total au professionnalisme des forces de l’ordre et notre confiance vis à vis des actions de prévention organisées notamment par les services municipaux.

Dans la perspective de l’arrivée prochaine de près de 400 militaires égyptiens devant prendre possession des deux mistrals et de quelques dizaines de demandeurs d’asile, il nous faut faire front pour éviter tout amalgame simpliste et pour faciliter l’organisation qui permettra de les accueillir dignement, comme il se doit.

Nous saluons donc cette initiative de transparence et en profitons pour saluer également l’ensemble des fonctionnaires mobilisés dans le cadre de l’état d’urgence en vigueur.

Ludovic Le Merrer

Président du groupe d’Union du Centre et de la Droite « DésirS de Ville »

Président du groupe Alliance du Centre et de la Droite de la Carene, « ACDC »

Conseiller municipal et communautaire UDI

Saint-Nazaire

https://desirsdeville.com/

http://fr-fr.facebook.com/ddvsaintnazaire

http://acdc44.wordpress.com/